• 07 - Bibliothèque universitaire Angers 2002

     Légèreté des paysages intérieurs  La bibliothèque universitaire de Belle-Beille a accueilli, sur ses cimaises, les toiles récentes de Michèle Bonnet, jusqu’au 28 février. Plus de 80 œuvres, de formats divers, expriment l’évolution de cette peintre vers un paysage intérieur toujours plus transparent. Le vaste espace, clair, contemporain et voué à l’étude silencieuse des livres qu’est la bibliothèque universitaire de Belle-Beille, propose une ouverture à l’art grâce à des expositions. Jusqu’au 28 février, 80 toiles et quelques peintures sur support translucide parcours des espaces imaginaires de Michèle Bonnet. Aucune figuration dans les œuvres de l'artiste, mais un fort sentiment de liberté, de mouvement et une recherche d’expression pure, débarrassée des contraintes picturales : la matière est de plus en plus ténue, la touche s’efface, la couleur s’éclaire. Le grain de la toile se devine sous la mince couche d’acrylique ou d’encre et des lanières de papier imprimé, collées en lignes brisées, organisent la composition en un réseau de relations dont le secret reste à percer...

     Bibliothèque universitaire Angers

     

     

     Bibliothèque universitaire Angers

     

    Bibliothèque Universitaire de Belle Beille; une immense galerie fréquentée par les étudiants.

    C'était en 2002


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :